2000 paires de chaussures pour le Guatemala


Lors de leur voyage annuel au Guatemala, 52 élèves de la Polyvalente de Beauceville en ont profité pour apporter des chaussures d’enfant recueillies à travers la Commission scolaire, non seulement  avec l’aide des enseignantes du primaire et du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière, mais aussi avec tous les parents et proches des élèves de notre école. Un merci tout spécial aussi à Monsieur Pascal Lacasse, AVSEC.

Ces chaussures dorénavant, au lieu d’être entre de bonnes mains, sont dans de bons pieds. Pas moins de trois distributions ont eu lieu. La première dans une communauté Maya d’environ 2000 habitants, la seconde, sur le lieu du projet de construction du groupe d’élèves, près d’Antigua, à Vuelta Grande, une communauté située à 2300 mètres d’altitude plutôt défavorisée; entre autres, les familles ne disposent pas d’eau potable directement dans leur maison et aucun service d’ordure n’est à leur disposition. Enfin, la troisième eut lieu près du volcan Pacaya qu’ils ont gravi.

S’il faut tout un village pour éduquer un enfant, il a fallu l’aide de toute la communauté beauceronne pour concrétiser ce voyage d’une durée de deux semaines. Pas moins de 15 entreprises, de divers horizons et de différentes tailles ont mis l’épaule à la roue afin de financer ce voyage qui s’inscrit dans le cursus des élèves. D’ailleurs, nous souhaiterions remercier ces commanditaires:

– Shop B Saint-Éphrem
– Industrie Villageois
– Les entreprises Marco Marois
– Bertrand Boucher et fils
– Quincaillerie Royal et Gilles
– Marché Saint-Benoit
– Hyundai Beauce
– Chemise L.L. Lessard inc.
– P. Gagnon Sogetel
– Déchiquetage de Beauce
– XPN World
– Gaz Bar Saint-Benoit
– Banque Nationale
– Transmission Gouin
– Finition de Béton B.N. inc.
– La Roselière

Au total, les élèves auront vécu une expérience hors du commun, qui ne s’apparente en rien à un «tout inclus». En effet, ils auront vécu chez l’habitant, travaillé pour améliorer le quotidien de femmes en effectuant des travaux de terrassement pour l’agrandissement d’un lavoir, suivi des cours d’espagnol et visité quelques lieux mémorables, comme le formidable Lac Atitlan, souvent qualifié de plus beau lac du monde.

Cette expérience les nourrira leur vie durant espèrent les accompagnateurs qui reprendront le bâton de pèlerin sans doute pour la même destination l’année prochaine.

 

Laurent Moreau